MOLINEL – Ligne INVICT 5S+ Pour une protection très (très) rapprochée

Nouvelle Ligne INVICT 5S+

Ligne Multirisques INVICT 5S+

Présentée en avant-première à Expoprotection, la ligne Multirisques INVICT 5S+, a été lancée officiellement il y a quelques semaines. Destinée aux professionnels évoluant en complexes industriel, chimie, raffinerie, elle assure un maximum de sécurité à ces travailleurs exposés à de nombreux risques. Une vraie garantie en action avec cette ligne ultra normée qui apporte une réponse globale à nos distributeurs… et à leurs clients.

5 normes pour une garantie multirisques ++

La Ligne INVICT 5S+ propose un véritable concentré de protection. La veste, le pantalon et la combinaison répondent aux exigences de 5 normes : EN 11611 (2008) (protection soudage/techniques annexes), EN 11612 (2008) (protection chaleur/flammes), EN 14034+A1 (2009) (protection produits chimiques anti-acide), EN 1149-5 (protection propriétés électrostatiques), IEC 61482-2 (protection dangers thermiques d’un arc électrique).

De quoi garantir une sécurité optimale aux nombreux professionnels soumis chaque jour à des dangers tels que la chaleur, les flammes, les éclaboussures de produits chimiques, les charges électrostatiques ou encore les risques thermiques. A noter : le pantalon et la veste doivent impérativement être portés ensemble pour respecter les exigences de ces 5 normes.

Une ligne qui répond aux problématiques ATEX

Délicate à traiter, la problématique ATEX nécessite d’adopter une méthodologie bien précise en matière de fabrication des équipements de protection. Testés selon le référentiel de certification volontaire Electrostatic-Ineris, les produits de la ligne INVICT 5S+ s’avèrent parfaitement adaptés à une utilisation en zone ATEX, grâce à leur niveau de sécurité approprié. Autant d’atouts supplémentaires pour nos distributeurs, de plus en plus sollicités sur la question !

Design épuré et confort assuré

Côté style, la veste, le pantalon et la combinaison INVICT 5S+ privilégient la sobriété et la netteté des lignes, pour des modèles particulièrement épurés. Les points d’arrêt orange attirent l’œil sur les finitions impeccables des 3 produits INVICT 5S+. Les atouts « confort » sont aussi de rigueur et assurent une bonne liberté de mouvement : poignets élastiqués avec empiècement couvre main, taille dos réglable sur la combinaison, ceinture élastiquée côté sur le pantalon, genoux préformés. Les produits sont également accessoirisables par la pose de bandes rétro-réfléchissantes et de pattes destinées à recevoir des capteurs. Enfin, le coton-polyester anti-statique garantit un entretien facile et une bonne durabilité des modèles.

Entre ses hautes performances et son traitement aussi stylé que fonctionnel, la ligne INVICT 5S+ s’impose déjà en ce printemps 2015 comme une gamme multirisque forte et efficace… prête à être mise à rude épreuve par les utilisateurs !

Réglementation ATEX et Directives EPI : les atmosphères explosives n’ont qu’à bien se tenir

Zone ATEXLa réglementation ATEX alimente tous les discours. Mais qu’en est-il des critères d’acceptabilité des EPI dans ces zones spécifiques ? Petits éclaircissements entre réglementation ATEX et directives EPI…

La réglementation ATEX (ATmosphères Explosibles) relève de 2 directives européennes :

  • Directive 1999/92/CE ou ATEX 100A : décrit les exigences minimales requises pour la sécurité des personnes amenées à travailler dans des atmosphères explosibles (les « utilisateurs »).
  • Directive 94/9/CE ou ATEX 137 : concerne les appareils et systèmes de protection destinés à être utilisés en atmosphère explosive (les « fabricants »).Ces deux directives sont d’application obligatoire sur l’ensemble de la Communauté Européenne depuis juillet 2003.

Quid des vêtements de travail et EPI ?

Couverts par la directive européenne 89/686/CEE relative aux EPI, ils sont exclus du champ d’application de la directive « fabricant » 94/9/CE. Pourtant, en matière de conception, des exigences sont à respecter pour répondre aux contraintes d’une zone ATEX !

Face à des réglementations ATEX et EPI distinctes, il fallait trouver une solution. L’INERIS (Institut National de l’Environnement industriel et des risques) s’est attelé au dossier.

1 : il a reconsidéré la prise en compte du risque d’explosion inscrite dans la démarche globale de prévention des risques (Code du travail Annexe II Article R4312-23 – point 2.6) : « Les EPI destinés à une utilisation en atmosphère explosible sont conçus et fabriqués de façon telle qu’ils ne puissent être le siège d’un arc ou d’une étincelle d’origine électrique, électrostatique, ou résultant d’un choc, susceptibles d’enflammer un mélange explosible. »

2 : il s’est intéressé aux normes « antistatiques » des EPI pouvant être utilisés dans les zones à risque d’explosion. En identifiant les critères d’acceptabilité de ces EPI vis-à-vis des prescriptions existantes pour le matériel utilisable en zone ATEX, il a fixé des « règles » de fabrication.

Les EPI susceptibles d’être utilisés dans les zones ATEX doivent répondre aux exigences des normes :

  • EN 1149-1 à 5 (propriétés électrostatiques).
  • EN 61482-2 (contre les dangers thermiques d’un arc électrique).
  • Les normes EN ISO 11611 (soudage-techniques connexes) et 11612 (protection chaleur-flammes) peuvent compléter la panoplie.
Conclusion

Le travail de l’INERIS a comblé « un manque » au cœur de la réglementation ATEX. Pour accompagner les entreprises Electrostatic Inerisconcernées par les produits exclus de la directive 94/9/CE, un référentiel de certification volontaire a été mis en place : ELECTROSTATIC-INERIS.
L’équipement testé possède un niveau de sécurité suffisant et approprié pour une utilisation en zone ATEX ? Un certificat de conformité est remis à la société pour la gamme d’EPI concernée. Molinel a reçu le sien pour sa ligne INVICT 5S+ et Muzelle Dulac pour sa gamme TechLine Unie !