NF EN ISO 15797 (Février 2005)

Quand le lavage industriel des vêtements de travail se fait norme

Image de marque, hygiène, sécurité, travaux salissants ou à caractère insalubre… De plus en plus d’employeurs exigent de leurs salariés le port d’un vêtement de travail ou d’un équipement de protection. On trouve ainsi le simple vêtement professionnel qui protège la tenue personnelle du salarié, celui qui valorise l’identité d’une société, mais aussi des tenues isolantes plus techniques qui protègent des produits chimiques, ou encore des équipements haute visibilité. En un mot, les gammes de vêtements de travail ne cessent de s’étoffer pour répondre à des exigences croissantes.

De son côté, l’employeur s’engage à la fois à remettre à chaque employé la tenue adaptée aux risques encourus (article R4321-4 du Code du Travail et Directive européenne 89/656) et à prendre en charge son entretien, en référence à l’article R4342-95 du Code du Travail.

Entre les vêtements de travail à ne (surtout) pas glisser dans le lave-linge familial et les équipements de protection nécessitant un respect absolu des conditions d’entretien imposées par le fabricant, l’entretien industriel apparaît comme une solution possible. Mais au-delà d’une simple réponse aux obligations légales de la part de l’employeur, encore faut-il que les vêtements de travail et équipements de protection concernés par l’entretien industriel résistent au traitement qui leur est imposé. Une problématique sur laquelle s’est rapidement penchée l’organisation internationale de normalisation (ISO)… 

NF EN ISO 15 797 (Février 2005) : Textiles – Méthodes de blanchissage et de finition industriels pour les essais des vêtements de travail

De plus en plus techniques, sophistiqués et innovants, les vêtements de travail et tenues image doivent conserver leurs propriétés tout au long de leur période d’utilisation. La norme ISO 15 797 (Février 2005) permet de vérifier que les vêtements professionnels concernés supportent les solutions d’entretien industriel global proposées par des prestataires de services, telles que des blanchisseries professionnelles ou des sociétés de location-entretien.

 Rappel :

« La présente Norme internationale spécifie des modes opératoires et un équipement qui peuvent être utilisés lors de l’évaluation des vêtements de travail en coton, polyester/coton et mélange inverse devant faire l’objet d’un blanchissage industriel. Elle sert de base pour soumettre à essai des propriétés intéressantes telles que la stabilité dimensionnelle, la solidité des teintures, le froissement et la formation de faux plis. La présente Norme internationale ne fournit ni instructions ni spécifications relatives aux méthodes et à l’équipement que les blanchisseries industrielles doivent utiliser. Puisqu’il n’est pratiquement pas possible de reproduire en montage de laboratoire les cycles de blanchisserie industrielle (lavage et finition), la présente Norme internationale fournit une approche faisant appel à un équipement de capacité intermédiaire définie et à des méthodes d’essai rigoureuses qui peuvent être utilisés pour l’évaluation des vêtements de travail destinés à faire l’objet d’un blanchissage industriel. Lors de la détermination finale de la compatibilité des produits et des programmes, il est conseillé de faire des essais de vêtements de travail dans les machines de blanchissage industriel réelles et selon les programmes qu’il est prévu d’utiliser. »

En savoir plus

En matière d’équipement de protection individuelle (EPI), le lavage industriel s’avère conseillé. Non seulement il permet de préserver les performances de ce type de vêtement de protection, mais il garantit également le respect total de la législation et des directives européennes en vigueur : exigences minimales en matière de coloris, de propriétés anti-feu, anti-acide ou encore optiques pour les tenues de protection haute visibilité, de dimensions et de positionnement des bandes rétro-réfléchissantes…

Les sociétés de lavage industriel, chargées de l’entretien de ces équipements de protection, assurent par ailleurs un suivi en matière de traçabilité, à savoir le respect du nombre de lavages maximal autorisé de ces vêtements de protection (50 lavages en général), ou encore le respect des consignes d’entretien (température de lavage, conditions de séchage, produits lessiviels adaptés) indiquées dans les notices d’utilisation. Priorité à la traçabilité…

Etiquetage Entretien Industriel

Etiquetage Entretien industriel

Déchiffrage d’un système d’étiquetage  [référence à la norme 30023]

Chaque vêtement de travail susceptible d’être entretenu par un procédé industriel porte une étiquette aux symboles spéciaux, mis en place par l’Organisation internationale de normalisation (ISO).

- PRO : le vêtement de travail supporte le lavage ou l’entretien PROfessionnel.

- Colonne de chiffres : processus de lavage selon ISO 15 797.

- Symbole supérieur : le vêtement de travail est approprié au séchage en tambour.

- Symbole inférieur : le vêtement de travail est approprié à la finition en tunnel.

Sociétés ALSICO France, ce sont aussi des gammes « qualifiées entretien industriel »

Les sociétés ALSICO France, MUZELLE DULAC HASSON, MOLINEL et ALSICOVIP, proposent des gammes de vêtements professionnels « qualifiées entretien industriel » et répondent ainsi à cette exigence client de plus en plus fréquente. 

Alsicovip

ALSICOVIP

Dans le cadre de la mise en place d’un Vestiaire Image à destination d’un client Grand Compte, ALSICOVIP organise un test au porté des vêtements de travail suivi d’un lavage industriel en condition, effectué par une société d’entretien. Le lavage industriel s’est bien déroulé ? Un nouveau code vêtement permettant de référencer l’article est envoyé à ALSICOVIP par la société d’entretien. ALSICOVIP s’avère alors en mesure de qualifier ce vêtement de travail « Respect lavage industriel ».

Molinel

MOLINEL

Etiquette MOLINEL Entretien industriel

Etiquette MOLINEL Entretien industriel

MOLINEL teste ses gammes d’équipements de protection pour l’entretien industriel. La dernière en date ? La gamme Haute Visibilité LUK-LIGHT, disponible en 2 coloris jaune fluo/bleu marine et orange fluo/bleu marine. Les modèles de combinaison, blouson, pantalon et pantalon genouillères LUK-LIGHT répondent aux exigences du process d’entretien spécifié dans la norme ISO 15797 et aux spécifications préconisées par l’ETSA (European Textile Services Association). Pour en savoir plus, MOLINEL joint un leaflet explicatif à ses vêtements de protection et équipements professionnels « qualifiés entretien industriel ».

 

 

Muzelle Dulac

MUZELLE DULAC

Hasson

HASSON

En raison du grand nombre d’articles produits en Fabrication Spéciale, Muzelle Dulac Hasson s’adapte aux exigences d’entretien de ses clients : les tissus et accessoires utilisés sont adaptés au lavage industriel et référencés, en amont, chez les loueurs des clients Muzelle Dulac Hasson. Les produis adaptés au lavage industriel sont repérables au moyen du logo suivant :

Logo Entretien Industriel MUZELLE DULAC HASSON

Logo Entretien Industriel
MUZELLE DULAC HASSON