Aujourd’hui, de nombreux secteurs d’activités sont concernés par le port d’un vêtement de travail : un peu plus de 8 millions de professionnels en porteraient un !

Les vêtements professionnels sont de plus en plus ergonomiques, fonctionnels et confortables. Ils s’adaptent toujours plus aux évolutions métiers, aux morphologies également, aussi bien masculines que féminines. Certains modèles intègrent même des textiles innovants qui permettent de proposer des vêtements de travail toujours plus technologiques, résistants et d’une excellente qualité.

Les professionnels, quel que soit leur domaine (métiers de l’hôtellerie et de la restauration, métiers de bouche, métiers du bien-être et de l’esthétique, industrie, BTP et artisanat), bénéficient de vêtements de travail efficaces, leur garantissant protection et sécurité dans le cas des EPI (équipements de protection individuelle). Ces vêtements de protection EPI respectent de nombreuses normes dans le cadre des règlementations françaises et européennes en vigueur.

Mais au-delà de son rôle «premier », le vêtement de travail remplit des fonctions de plus en plus complexes. Vecteur d’image et de communication, le vêtement professionnel voit donc ses enjeux se multiplier. Petit tour d’horizon des différentes fonctions du vêtement de travail…

La protection de l’utilisateur

La fonction historique du vêtement de travail est de protéger le professionnel des risques identifiés dans son secteur d’activités : salissures, éclaboussures, microbes, intempéries, chaleur, froid… Cette valeur d’usage initiale répond également à des exigences de propreté et d’hygiène. Enfiler un pantalon de travail, une blouse blanche ou encore une veste de cuisine n’est donc pas un geste anodin ! Le professionnel protège ses vêtements personnels, porte une tenue propre et saine, adaptée à son secteur d’activités comme la restauration ou le bien-être, l’esthétique.

Lorsque le vêtement professionnel répond à des normes vestimentaires en vigueur et prend la valeur d’un réel dispositif, il devient « équipement de protection ». Il assure la protection du porteur contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa sécurité et « protège » également les objets et produits manipulés.

Bien habillé, bien équipé en fonction des exigences du domaine d’activité, le professionnel travaille dans de bonnes conditions, en toute sérénité.

Une tenue adaptée à chaque métier

Chaque secteur d’activité, chaque métier a ses contraintes. C’est pourquoi, d’un domaine à l’autre, les vêtements professionnels ne se ressemblent pas. Ils doivent répondre à des besoins métiers et à des attentes utilisateurs différents.

La pantalon de travail de l’artisan ne sera pas conçu de la même manière et dans le même tissu que le pantalon du cuisinier. La blouse de l’esthéticienne ne sera pas coupée comme la chasuble de la boulangère, la veste de cuisine ne répond pas aux mêmes exigences que la veste du professionnel du BTP.

Les fabricants doivent connaître parfaitement les besoins de chaque secteur professionnel afin de concevoir des vêtements spécifiques et parfaitement adaptés. Certains critères restent cependant obligatoires, quel que soit le domaine d’activité : le confort, l’ergonomie, la résistance, la facilité d’entretien… et le design dont le rôle s’avère de plus en plus important. Autant de critères qui répondent aussi aux attentes et aux aspirations des nouvelles générations de professionnels.

Un vêtement de travail qui fédère et valorise les équipes

Porter des vêtements professionnels aux couleurs de son entreprise ou d’une enseigne est un moyen de « se (faire) reconnaître ». Au sein d’une équipe, le port d’un vêtement de travail crée un sentiment d’appartenance et participe au développement de liens entre les individualités. Le vêtement de travail soulève donc une question sociale en devenant reflet d’émotions individuelles et de relations humaines, révélation d’une gestuelle et d’une personnalité. S’approprier sa tenue de travail n’est donc pas anodin !

Le vêtement de travail facilite aussi la reconnaissance des différents corps de métiers : on identifie ainsi plus facilement un boulanger, un boucher, un serveur ou un cuisinier grâce à sa tenue professionnelle… Cette identité vestimentaire collective facilite aussi une mobilisation efficace de chacun, et d’équipes entières, vers des objectifs communs. Les savoir-faire des professionnels n’en sont que plus valorisés.

Un vêtement de travail de plus en plus dans l’air du temps

Porté souvent plus de 8 heures par jour, par des hommes, mais aussi de nombreuses femmes, le vêtement de travail se fait de plus en plus « mode » ! Face à un « rajeunissement » des professionnels et à l’entrée sur le marché du travail des nouvelles générations, le vêtement de travail prend aussi « un coup de jeune ». Il s’inspire davantage du prêt-à-porter, du style « sportwear » et des coupes « streetwear », il donne envie d’être porté…

Plus confortable, plus décontractée, la tenue de travail « colle » davantage au style de vie de l’utilisateur, à ses goûts et à ses envies. Le porteur se sent bien dans son vêtement de travail et apprécie de le porter au quotidien pour son design, son côté esthétique.

Le recours marqué à la personnalisation de la tenue de travail s’inscrit également dans ce phénomène de « recherche de style » : broderies, sérigraphies, transferts numériques…

De plus en plus capable de suivre les codes de la mode, tout en respectant les exigences normatives, le vêtement professionnel évolue avec son temps, pour la plus grande satisfaction des utilisateurs.

Une communication autour des valeurs de l’entreprise

Au-delà du simple port d’une tenue de travail, c’est une histoire qui s’écrit… Une histoire collective, celle d’une entreprise et/ou d’une profession. Véritable vecteur de communication et relais des valeurs d’une entreprise, le vêtement de travail concrétise l’image qu’une société souhaite donner d’elle-même. Il est donc une expression directe de sa stratégie marketing et communication.

Il rend l’entreprise identifiable, unique, et participe à la promotion de son identité comme de ses spécificités. C’est pourquoi le choix d’une tenue de travail ou d’un vestiaire réseau reste extrêmement stratégique pour toute entreprise, de taille moyenne ou d’envergure internationale.

Un vêtement professionnel qui séduit (aussi) le client

Quand un professionnel se sent bien dans sa tenue de travail et apprécie la porter, le client s’en rend compte ! Le vêtement professionnel est capable de retenir l’attention du consommateur, avant même qu’il n’ait une connaissance de l’entreprise.

Un consommateur qui est séduit par un vêtement professionnel se « reconnaît », il découvre un univers « qui lui parle » et des valeurs auxquelles il adhère. C’est pourquoi, la dimension esthétique du vêtement professionnel, sa coupe, son design relèvent aujourd’hui de véritables enjeux et jouent un rôle de plus en plus important dans cette recherche de séduction du client.

Un vêtement professionnel toujours plus innovant et « intelligent » !

Tissus hyper légers, ultra-résistants, ou encore hydratants, thérapeutiques, communicants… De nombreux textiles techniques voient le jour grâce aux avancées numériques, nano-technologiques, biotechnologiques. Ils invitent tout naturellement à de nouvelles utilisations.

Certaines de ces innovations textiles répondent aux exigences de l’industrie du vêtement professionnel et de l’équipement de protection, notamment en termes de conditions d’entretien, lavage ménager ou industriel. Progressivement, elles trouvent donc leur place dans de nouveaux modèles anti-feu, multirisques, anti ondes électromagnétiques ou encore résistants aux produits chimiques, aux chocs mécaniques, aux intempéries…

Autant d’innovations prometteuses qui laissent entrevoir de futures collections de vêtements de travail révolutionnaires, toujours plus techniques et surprenantes !