Bureau d’études ALSICOVIP
Bienvenue dans nos coulisses !

Analyse des besoins clients à partir des éléments transmis et du cahier des charges, détermination des modèles basics à décliner, récapitulatif des exigences normatives… Le personnel du bureau d’études ALSICOVIP entre dans la danse ! Sa principale mission ? Superviser l’ensemble des études techniques et de normalisation des modèles Image en vue de leur industrialisation.

 Du stylisme avant tout…

Place à la création et à l’inspiration (et au respect du cahier des charges bien sûr) ! Nos stylistes procèdent à la réalisation des premiers dessins, manuels ou informatiques. Les planches de style prennent vie petit à petit !

 Le modélisme (le patronage)

Etape clé dans la conception du nouveau produit, il consiste à mettre en place le futur patron à partir duquel le prototype sera réalisé. Le patronage ? Il ne se fait plus « à la mimine »… On utilise un outil informatique, appelé Lectra, dans lequel sont « stockés » tous les éléments du vêtement : col, manches, devant, dos, poches… Une fois adaptés, revus, corrigés, ils permettent d’obtenir le vêtement professionnel souhaité.

Une fois ces opérations rondement menées, on procède à l’envoi électronique de ces patrons sur nos différents sites de production. Ensuite, les patrons sont imprimés « grandeur nature » dans les différentes tailles. Ce sont des « tracés ».

 L’étape du prototypage

Il s’agit d’une étape essentielle qui nécessite une extrême minutie ! Le prototype servira ensuite de base à la réalisation d’une tête de série, après corrections au besoin et validation définitive du client.

Le prototype doit être conforme et parfaitement exploitable par nos outils de production industrielle.

• Son essayage : il permet de déterminer si des éléments essentiels ont été oubliés. C’est aussi un bon moyen de trouver beaucoup plus rapidement des solutions à des problèmes ou erreurs. Autant ne pas s’en passer et mettre à contribution les futurs utilisateurs. Les tests au porté s’avèrent être révélateurs de vérités !

• Sa validation : elle peut nécessiter de 2-3 mois à 18 mois en fonction du dossier et des attentes clients, surtout dans le cas d’une refonte complète de l’ensemble d’un vestiaire Image.

Les prototypes de vêtements normés : un cas à part

 Vêtements de protection non feu, antistatique, anti acide, haute visibilité… A chaque modèle ses contraintes de conception et fabrication. En fonction des normes et de leurs différents indices de protection, les coutures, les poches, les manches, les surfaces minimales de bandes rétro-réfléchissantes relèvent de diverses exigences. Les prototypes de ces vêtements de protection doivent être conformes.

 La marche à suivre

3 prototypes de chaque EPI sont envoyés dans des centres de certification. Par exemple à l’IFTH (Institut Français du Textile et de l’Habillement) ou à Centexbel (Centre Technique et Scientifique de l’Industrie Textile Belge), avec l’ensemble des documents de nos fournisseurs prouvant les propriétés des matières premières et fournitures utilisées (ex : tissu non feu, anti acide…).

Une batterie de tests permet de vérifier la conformité des EPI aux normes concernées. Les tests sont réussis ? Un certificat nous est remis, nous le présenterons ensuite au client. La production du vêtement normé peut être envisagée…